Éducation,

les mêmes chances pour tous nos enfants.

Chaque enfant de notre commune, de sa petite enfance à son entrée dans la vie active, doit disposer des outils nécessaires pour comprendre les enjeux de notre société.

C’est le rôle de la collectivité de tout mettre en œuvre pour réduire les inégalités sociales pour que chaque enfant de Cherbourg-en-Cotentin ait le choix, que son avenir ne soit pas déterminé en raison de l’endroit où il vit ou de la situation sociale de sa famille.

Pour cela, nous mettrons en œuvre des politiques nouvelles, en concertation avec un Conseil communal de l’éducation.

L’accompagnement des enfants de Cherbourg-en-Cotentin est la condition essentielle pour une société plus juste, épanouie et responsable. C’est l’avenir de chaque enfant qui est en jeu. C’est aussi l’avenir de notre territoire.

La semaine de 4 jours.

Mise en place de la semaine scolaire à 4 jours avec une prise en charge gratuite en périscolaire le mercredi matin dans les écoles primaires.

Les cantines bio, local et de saison.

Manger sain participe de la santé de nos enfants. C’est aussi un vecteur d’éducation, l’occasion de s’interroger sur nos modes de production et de consommation, sur le gaspillage et l’usage excessif du plastique.

L’anglais pour tous.

Nous mettrons à disposition des enseignants qui le souhaitent des intervenants extérieurs en langues vivantes sur tout le territoire. Il en sera de même pour les disciplines de l’EPS et de l’Education Artistique.

La lutte contre l’analphabétisme et pour l’insertion scolaire.

Un système efficace de tutorat doit être généralisé et trouver ses financements. Le recours au bénévolat (enseignants retraités et autres) est une des voies possibles.

Un programme périscolaire de qualité.

L’accompagnement de la municipalité ne doit pas s’arrêter aux portes de l’école et sera poursuivi lors des temps périscolaires avec un programme de découverte de notre territoire, des activités sportives avec des animateurs issus de nos associations, la pratique d’activités culturelles et artistiques, la valorisation des cultures normandes et la possibilité d’aide aux devoirs. C’est le défi de l’école hors les murs.

La création d’un campus de la mer.

Nous proposons la création d’un campus de la mer, du CAP à l’architecture navale. La conception d’un campus de type anglo-saxon, qui soit à la fois un lieu d’enseignement, de vie, de culture et de sport. Un nouveau pôle dynamique de la ville qui associera à sa conception et à sa réalisation les grands industriels du Cotentin.

L’augmentation du nombre d’étudiants.

La commune doit créer les conditions d’accueil de nouvelles écoles et filières, tournées vers les métiers de la mer et des enseignants et étudiants qui les fréquentent. Un service de la commune sera créé et dédié exclusivement à la réussite de cet objectif ambitieux. Nous avons 2 000 étudiants pour 80 000 habitants : à titre de comparaison, Caen a 30 000 étudiants pour 106 000 habitants.

Le rapprochement du monde de l’entreprise et du monde scolaire.

La mise en place d’un véritable parcours de découverte des métiers pour aller au-delà du stage de quelques jours en entreprise tel que défini par l’Éducation nationale. La commune aidera à trouver des stages en inventoriant et suscitant les offres, y compris dans ses propres services. Le forum des métiers organisé chaque année mérite d’être renforcé. Le modèle de la formation en alternance s’impose de plus en plus comme celui de l’excellence, y compris au niveau ingénieur. La commune devra le promouvoir.

La mise en place d’un conseil communal de l’éducation.

Un Conseil communal de l’éducation sera créé. Il réunira tous les acteurs du secteur (Éducation Nationale, associations, parents d’élèves, syndicats, Chambre de commerce, directeurs et directrices d’établissements scolaires et universitaires, représentants des élèves…), et aidera à l’élaboration définitive de cet ambitieux projet municipal ; il participera à son pilotage et à son évaluation.

Contacter Citoyens dans la Ville